Soutenir nos enfants dans l'expression de leurs émotions (suite...)

Montréal, 10 juin 2019
La plus grande difficulté dans la gestion des émotions se situe au niveau de l’acceptation de ces dernières. Il arrive fréquemment qu’un parent, avec de bonnes intentions, tente soit 1) de changer l’émotion réellement ressentie chez son enfant ou 2) de la nier en voulant carrément la faire disparaître ou 3) d’éliminer l’élément qui l’a déclenchée.

Soutenir nos enfants dans l'expression de leurs émotions

Montréal, 15 mai 2019
Jusqu’à présent nous avons vu, à l’aide de Goleman, qu’il y a huit émotions fondamentales et que chacune de ces émotions est une réponse biologique archaïque qui a passé le test de la sélection naturelle dont le but est de nous sauver la vie. Maintenant, avec cette grille explicative pour comprendre les réactions émotionnelles, nous avons tout ce qu’il nous faut pour faciliter l’apprentissage d’une gestion saine de l’émotion aux enfants qui font partie de nos vies.

La capacité à ressentir les émotions

Montréal, 1er novembre 2018
Pour que les enfants apprennent à exprimer adéquatement leurs émotions, il est essentiel qu’ils ne perdent pas leur capacité naturelle à les ressentir.
 
Nous savons que les émotions se situent au niveau de notre système limbique qui se trouve au centre de notre cerveau. Pour qu’une émotion arrive jusqu’à notre conscience, il faut d’abord que notre cerveau libère des quantités d’hormones dans notre système. Ce sont ces signaux qui permettent, par exemple, l’afflux de sang dans nos jambes pour la peur – pour fuir – ou, pour la colère, dans nos bras – pour nous défendre. Et c’est ainsi, dans une fraction de seconde, que notre corps nous dit quelle(s) émotion(s) nous ressentons.

Soutenir nos enfants dans la gestion des émotions

Montréal, 31 août 2018
Il arrive parfois, dans les ateliers que j’anime, que des parents me demandent comment ils peuvent aider leurs jeunes enfants à gérer leurs émotions. À cette question, je réponds invariablement qu’ils doivent eux-mêmes bien maîtriser le sujet car les enfants apprennent par mimétisme, c’est-à-dire par l’exemple. D’ailleurs, si nous prenions quelques instants pour y penser, nous remarquerions que, bien souvent, nous gérons nos émotions de la même façon que papa ou maman le faisaient lorsque nous étions jeunes.